Matières, objets et manufactures d'Europe

2, rue de Luynes – 75007 Paris, France
T. 0033 (0) 1 43 210 464
info@lamaisondecommerce.com

Le magasin de LMDC est ouvert du
mardi au samedi de 11h à 19h

Matières, objets et manufactures du continent européen.

Matières, objets et manufactures du continent européen.

Matières, objets et manufactures du continent européen.

Matières, objets et manufactures du continent européen.

La Maison de Commerce

Langue : Nous suivre :Rechercher :

T005 SCO17

Territoire : Scotland & Shetland Islands, UK
Date : 28 juin - 5 juillet 2017
Météo : Nuages, éclaircies
Transport : Avion, voiture, bateau

Désir romantique.
Aller au bord du monde. Nous avons en tête le film que Michael Powell a tourné à Foula en 1937 : le départ des derniers habitants d’une île.

Exercice pratique.
Rencontrer tous les acteurs d’une filière locale précise : la laine des Îles Shetland. Cette laine qui a gratté tant de cous dans les années 60.

Contexte.
Les Écossais n’ont pas choisi l’indépendance mais ils ont choisi l’Europe. Puis le Brexit a été voté.

Nous atterrissons à Glasgow où nous passons la nuit dans la parfaite petite chambre d’un pub avec papiers peints gaufrés. Le temps d’un rendez-vous manqué (…) et nous prenons la route avec l’intention de revenir un jour. Nous n’irons pas à l’ouest mais à Traquair House (« claimed to be the oldest continually inhabited house in Scotland »), à New Lanark (« cotton mills and housing for the mill workers »), à Edinburgh où nous visitons le Dovecot Tapestry Studio et où nous errons malheureux au milieu d’articles de laine Made in Scotland vendus par de jeunes chinois.

3 jours sont passés. Nous embarquons à Aberdeen un soir. Lerwick est à 12 heures de bateau.

Nous roulons sur Mainland et Yell, dans toutes les directions. Nous interrogeons, regardons, apprenons, adorons. Les paysages, les lumières, les bouts de laine accrochés par les hautes herbes, le grand large, les oiseaux, l’épicerie au milieu de nulle part, les collections des petits musées, l’arrivée des bateaux, leur départ, le café trop fort du bar de marins, l’atmosphère familiale et bienveillante, les tourbières, la présence celte, le soleil, le ciel. Tout. Même le réservoir percé sur une petite route pierreuse.

Tout le monde connaît tout le monde ici. Et le commerce est une activité noble.
Un broker achète les tonsures. Une grande partie de la laine est filée en Angleterre. Puis elle revient sous forme de yarns. Les pelotes sont travaillées à des échelles et selon des processus propres à chaque organisation ou structure, du petit atelier artisanal en passant par un réseau coopératif de tricoteuses, deux branches industrialisées d’une même famille, une résidence d’artistes venus du monde entier, une production coordonnée par une grand-mère et sa petite-fille. Nous découvrons le système des patrons, qui protège les auteurs d’une surenchère commerciale.

Nous dormons dans un hangar merveilleusement perdu dans la nature, devant la mer, face à…Foula.

Happy Shetlanders.

 

Notes pour plus tard :
– Aberdeen est la capitale pétrolière de l’Europe
– Rob Roy
– porcelaines commémoratives
– bogs
– « we want to support small scale, local manufacturing, or distributed manufacturing, as an alternative to the consumption of mass manufactured products »
– revenir à Glasgow
– The Edge Of The World
– demander à Mary sa recette de roasted lamb

 

Thank you
Mary Macgregor, Beatriz Garrigo, Olivier Roques Rogery, Ruth Jonquères d’Oriola, Catherine Maxwell Stuart

 

Fabricants : JAMIESON & SMITH – SHETLAND WOOLBROKERS