LMDC EST EN VACANCES DU 7 AU 28 AOÛT / LMDC IS OFF AUGUST 7-28

LMDC EST EN VACANCES DU 7 AU 28 AOÛT / LMDC IS OFF AUGUST 7-28

LMDC EST EN VACANCES DU 7 AU 28 AOÛT / LMDC IS OFF AUGUST 7-28

LMDC EST EN VACANCES DU 7 AU 28 AOÛT / LMDC IS OFF AUGUST 7-28

La Maison de Commerce

Langue : Nous suivre :Rechercher :

LE MINOR

Ref : BZH18004
Localisation : Pont-l'Abbé, Finistère, Breizh (Bretagne)
Matière : Textile
Technique : Broderie, tapisserie
DEPUIS : 1936
OBJETS : Nappe, serviette, set, torchon, coussin, bavoir

Gildas Le Minor et sa femme reçoivent chaleureusement et en personne dans le beau bâtiment en pierre qui fait office de magasin et d’atelier depuis que la maison familiale est devenue la Maison Le Minor. L’histoire commence avant et après la seconde guerre mondiale : Marie-Anne Le Minor, mère de Gildas, femme de caractère qui deviendra l’amie des plus grands artistes de la région comme des artistes de passage, fabrique des poupées avant de développer une affaire de broderie et de tapisserie. Les meilleures mains et les meilleurs yeux du Pays Bigouden ont nourri l’histoire et la réputation de Le Minor. Dans les années 70, l’entreprise est florissante : elle emploie jusqu’à 300 brodeurs pour produire linge de maison, pièces de décoration, costumes traditionnels (dont des gilets d’homme en drap noir travaillés au fil d’or), bannières de pardon, poupées (toujours), et vêtements de couture. Des tentures et des imprimés sont créés en collaboration avec Mathurin Méheut, Pierre Toulhoat, Dom Robert, ou encore René-Yves Creston. Une lettre de l’écrivain Colette à Marie-Anne, un joli papier bleu mis sous cadre, veille comme une bénédiction sur un patrimoine artistique et humain unique. Au premier étage de la maison de Pont L’Abbé, collections et archives semblent attendre sereinement l’exposition qui un jour ne manquera pas de leur être consacrée.
Gildas Le Minor pense à la suite. Il entretient un réseau précieux de brodeurs, mais aussi filateurs, imprimeurs, confectionneurs. Et il s’attelle à la question cruciale : la transmission d’un savoir-faire et d’un catalogue à la valeur et au potentiel immenses. Affaire à développer !

À savoir : Historiquement, Le Minor fabrique aussi des « tricots et vêtements », dont le pull marin rayé, le caban et le Kabig breton que la marque a créé à partir d’un vêtement de travail traditionnel. Cette branche a été vendue et reprise en 1982 par la famille Grammatico, propriétaire de la manufacture MBL près de Lorient.

Voyage : T007 BZH18